Newsletter 11 – Avril 2015 – Orthodontie accélérée, apport de la corticotomie

centre-massilien-de-la-face-cmf-entete-newsletter-avril-2015-corticotomie-Levy-Charles-orthodontie-chirurgie-01

Travaux pratiques de piézochirurgie
F Campana – ADF Paris 11/2014

Pathologie des glandes salivaires
F Campana – AOGT – Le Sauze 02/2015

Conférence-EPU Lichen plan buccal
F Campana

Présentation de cas clinique
N Dumont

2e réunion pluridisciplinaire de Pathologie faciale
Hôpital de la Timone. 11/2014

Présentation de cas clinique
F. Campana & N. Dumont

3e réunion pluridisciplinaire de pathologie faciale
Hôpital de la Timone. 4/2015

Pigmentation palatine associée à un traitement par Imatinib
F. Campana et U. Ordioni.
Med Buccale Chir Buccale 2014; 20:275-277

« Dysplasie osseuse floride mandibulaire : un cas de découverte fortuite et revue de la littérature »
Massereau E., Ordioni U., Royer G., Guivarc’h M., Catherine J.H.
Med Bucc Chir Bucc, 2015, sous presse

 

63e congrès de la Société Française de Chirurgie Orale,
28, 29, 30 mai 2015

EPU Chirurgie ambulatoire
Samedi 20 juin 2015

Avec les interventions des Drs.Istria et Lévy

– Chirurgie esthétique et ambulatoire Dr.Istria

– Indications des extractions des dents de sagesse

Dr.Lévy

Mardi 19 mai

Centre Edmond Fleg
13006 Marseille

Dr Nathalie Dumont :
Chirurgie et orthodontie

51e congrès de la SFSCMFCO
du 16 au 19 septembre, Lyon

«Implications of endodontic related sinus aspergillosis in a patient treated by infl iximab : a case report. »
Guivarc’h M., Ordioni U., Catherine J.H., Campana F., Bukiet F.
J Endod. 2015 Jan; 41(1):125-9

 


Le Comité pour l’évaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) recommande la création d’une carte pour les patients prenant ou ayant pris un traitement par biphosphonate IV (acides zolédronique, pamidronique ou ibandronique) ou denosumab.

232 !!!

 

 


C’est le nombre de dents qu’un dentiste a arraché en une seule séance et de la bouche d’un unique patient : un adolescent indien souffrant d’une variante exceptionnelle d’un syndrome connu, l’odontome complexe. On n’a pas trouvé de cotation CCAM…
Cette carte patient permettra de sensibiliser les patients au risque d’ostéchimionécrose de la mâchoire (OCN) dans ce contexte. Elle rappellera :
– La nécessité de signaler à son médecin tout problème dentaire avant de commencer un traitement par biphosphonate ou denosumab,
– Dans certaines situations, la nécessité de consulter un dentiste avant tout traitement par biphosphonate ou denosumab,
– De s’assurer du maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire pendant le traitement.
– D’informer leur dentiste qu’ils sont traités par biphosphonate ou denosumab,
– De contacter leur médecin ou dentiste en cas de problème bucco-dentaire
– D’arrêter le traitement en cas de survenue d’une OCN.

58

C’est le nombre moyen de chirurgiens dentistes pour 100 000 habitants en France. Chiffre en baisse constante de puis 6 ans.

LE CENTRE MASSILIEN DE LA FACE FAIT PEAU NEUVE !

Le cabinet reste bien évidemment ouvert pendant les travaux et nous nous efforcerons d’accueillir vos patients dans les meilleures conditions possibles.

 

ORTHODONTIE ACCÉLÉRÉE, APPORT DE LA CORTICOTOMIE

Dr Charles Lévy


Désolé Mesdames, mais ce n’est pas là la photo d’un nouvel associé…
Il faudra attendre la fin du XIXe siècle et Edward H. Angle pour voir apparaître les bagues avec des tubes soudés, les études sur le niveau de forces à appliquer ainsi que les temps de traitement.C’est surtout chez l’adulte que le facteur temps pourra être un obstacle. D’autant plus que les mouvements dentaires seront un peu plus
longs que chez l’enfant.Cela tient aux mécanismes physiologiques et histologiques qui régissent le déplacement des dents, phénomènes régulant le remaniement osseux, celui-ci étant moins intense et moins rapide chez l’adulte.Si l’on savait depuis 1904 (SANDSTEDT) qu’une force appliquée sur une dent provoque :
• la résorption de l’os côté pression
• la construction osseuse côté tension. Il aura fallu attendre 80 ans pour établir les bases de ces mécanismes. Le MOUVEMENT DENTAIRE est basé sur la capacité de l’os à réagir à un stress mécanique par apposition et résorption d’os alvéolaire.Ce mécanisme physiologique se fait grâce à l’action du ligament alvéolo-dentaire (LAD), tissu conjonctif fibrillaire riche en cellules indifférenciées.L’application d’une force externe provoque une souffrance dans la zone comprimée ce qui déclenche une désorganisation des fibres ligamentaires, cette souffrance se traduit le long de la racine côté
comprimé par une nécrose cellulaire aseptique appelée HYALINISATION, période qui va durer de 15 jours chez l’enfant à 50 jours chez l’adulte.

Il faut attendre le « nettoyage » de la zone par les macrophages qui ont afflué, pour que les ostéoclastes (issus de la différenciation des cellules présentes dans le LAD) commencent leur travail de destruction osseuse qui va favoriser le déplacement dentaire.

Du côté où le LAD a été étiré, ce sont les ostéoblastes qui affluent et commencent eux le travail de reconstruction de l’os alvéolaire par apposition osseuse

On a de ce fait une valse à trois temps :

1-Mouvement immédiat dû à la compression du ligament

2-Période de latence sans mouvement (hyalinisation)

3- déplacement dentaire continu par destruction osseuse

De ce mécanisme nous déduisons que si l’on raccourcit la période de hyalinisation, on provoque un déplacement dentaire plus précoce, donc une réduction du temps de traitement.

A contrario, une période trop longue de hyalinisation pourrait être à l’origine des résorptions radiculaires.

C’est à partir de ces considérations que l’on est passé de la Valse au RAP

Le RAP (Regional Acceleratory Phenomen) a été décrit dans les années 80 par un chirurgien orthopédiste (H. FROST) qui étudiait les phénomènes de cicatrisation osseuse sur les foyers de fracture. Autour de l’os fracturé on note un afflux cellulaire important avec une forte activité ostéoblastique qui a pour double effet accélérateur :
– le « nettoyage » de l’os en souffrance
– diminution de la densité osseuse. Si on a longtemps cru qu’elle facilitait le déplacement de « blocs dentaires », la CORTICOTOMIE (incision, perforation ou scarification de l’os cortical alvéolaire) est en fait l’application de ce RAP au mouvement dentaire. Le « nettoyage » de l’os en souffrance s’il se fait sur les berges de la scarification, diminuant la densité osseuse ; se fait également sur la zone de souffrance péri radiculaire accélérant la disparition de la zone hyaline). Ces deux phénomènes se conjuguent pour permettre une accélération du mouvement dentaire.Cette accélération se fait sur le temps limité de la cicatrisation osseuse qui est classiquement de 4 mois.La technique orthodontique sera modifiée afin de profiter au maximum de cette « fenêtre thérapeutique». Mis en place 10 jours avant l’acte chirurgical, les arcs seront activés tous les 15 jours, (au lieu des 6 semaines communément admises), permettant de diviser par 4 la durée de certaines phases avec une réduction significative des temps de traitement. Cette technique peut :- être pratiquée chez l’enfant mais paraît plus justifiée chez l’adulte (patients pressés et processus cellulaires ralentis)- concerner les 2 arcades en totalité ou partiellement en fonction des dents ou groupes de dents à déplacer

– faciliter toutes les situations orthodontiques (traitement d’une DDM avec ou sans extraction, d’un articulé croisé, en complément d’une chirurgie orthodontique, pour la mésialisation, la distalisation, l’ingression, le redressement…)

– se pratiquer sous anesthésie générale ou locale.

Initialement assez agressive avec le décollement de lambeaux de pleine épaisseur sur tous les secteurs à traiter, la technique s’est simplifiée et actuellement nous pratiquons la technique mini invasive décrite par JD SEBAOUN comme ci dessous :

Utilisation des inserts micro scies de la piezo

Simplement le sourire de l’adolescent ci-contre, amélioré par les techniques de dentisterie modernes.
Orthodontie, Blanchiment, Facettes sont les 3 recommandations du magazine « ELLE » pour avoir un sourire de star.Et l’amélioration du sourire est au centre des préoccupations des forums et des blogs « Santé Beauté »Exemple « copié collé » ci-dessous :Bonjour, J’aimerais moi aussi améliorer rapidement mon sourire et mes dents de devant. Et vous comment avez-vous fait ? Merci pour vos partages
Amicalement
Tristan

http://forum.sports-sante.com/comment-fairepour-avoir-un-sourire-de-star-et-de-reve-avisforum-t8153.html – ctop 27 février 2015, 12 h 12
Une astuce pour avoir un sourire de star, c’est aussi avoir les dents les plus blanches possible, sans tâches, sans tartre. Pour cela, il faut éviter le tabac, le thé ou le café et utiliser un dentifrice blanchissant. Ensuite, si vos dents ne sont pas bien alignées, il faut envisager un traitement d’orthodontie (même à l’âge adulte c’est possible mais ce n’est pas remboursé). Des dents saines et propres, c’est la base d’un beau sourire.
Ro#http://forum.sports-sante.com/comment-fairepour-avoir-un-sourire-de-star-et-de-reve-avisforum-t8153.html
– ctop

Améliorer, RAPIDEMENT !!!

Notre propos n’envisagera pas les techniques de blanchiment ou de facette, mais l’orthodontie qui, tous les adolescents vous le diront, ne rime pas vraiment avec rapidité.

Le désir « d’aligner » ses dents n’est pas nouveau, et parfois peu en importe le prix à payer (et je ne parle évidemment pas d’un tarif semestriel !)
Mais bien d’un « pretium doloris » qu’en 1700, les patients de Pierre FAUCHARD étaient prêts à payer.

Si déjà à l’époque le praticien utilisait les lames métalliques pour leur effet de ressort ou le « limage » des faces proximales pour gagner de la place, il n’hésitait pas à pratiquer également les extractions dirigées ainsi que les luxations dentaires et alignement avec contentions tout cela évidement sans anesthésie.

Ceci étant, le principe de base de l’orthodontie est acté en 1700 : une force appliquée à une dent la déplace !

 

A) Corticotomies de prémolaire à prémolaire
1) Incisions inter radiculaire dans toute la zone à traiter. Cette incision va jusqu’au périoste mais n’intéresse pas la papille

2) Scarification des espaces ainsi dégagés

3) Suture (non systématique)

4) Suture (non systématique)

B) Corticotomie pour traction d’une canine ankylosée
On est plus ici dans le cadre d’une distraction d’un bloc avec traits en vestibulaire et en lingual

La sélection des patients :
Elle est assez simple : évidemment on exclura tous les patients pour lesquels sont contre-indiqués les actes de chirurgie orale non indispensables.
Une attention particulière sera portée à l’état parodontal, au minimum un détartrage par le dentiste traitant s’avérera nécessaire chez l’adulte.
Un bilan radiologique est évidemment demandé : panoramique dentaire bien entendu mais également un bilan denta scanner ou cone beam afin d’évaluer les proximités et les chevauchements radiculaires ainsi que l’épaisseur de la corticale.
La corticotomie peut être utilisée en complément de toutes les techniques (multi attaches vestibulaires ou linguales, invisalign…)
Elle peut également être associée aux ancrages osseux (mini vis d’orthodontie, mini plaques) en particulier pour les mouvements de distalisation ou de redressements d’axes.
Risques et complications sont assez limités (infections, traumatismes radiculaires, lésion nerveuse au trou mentonnier).
Un formulaire de consentement aux soins signé par le patient est bien entendu obligatoire.
Pour autant, la diminution du temps de traitement, si elle est le principal intérêt de la corticotomie, n’en est pas le seul.
Grace à la corticotomie, on va aider et parfois repousser les indications de la chirurgie orthognatique, limiter les résorptions radiculaires par diminution de la phase de hyalinisation. Enfin des
études sont en cours qui tendent à prouver que la corticotomie améliore la stabilité des résultats par densifi cation de la corticale cicatricielle (JB CHARRIER) et/ou par la déstructuration du LAD qui perdrait ainsi sa mémoire positionnelle (I. BINDERMAN)En conclusion, la corticotomie fait maintenant partie de l’arsenal thérapeutique des orthodontistes, au même titre que vis et plaques d’ancrage osseux. Technique chirurgicale en devenir, simplifiée grâce aux techniques mini invasives par piezo chirurgie (JD SEBAOUN) ou micro scies rotative (JB CHARRIER), la corticotomie permet une accélération notable des traitements orthodontiques qui pourraient être terminés avec une plus grande stabilité.

EXEMPLE D’EVOLUTION DE L’ALIGNEMENT DENTAIRE EN 2 MOIS VS 9 MOIS EN TECHNIQUE CLASSIQUE à propos d’un cas.
Photos et traitement Docteur Frédérique MADAR DAHAN

Mademoiselle L. présente une classe II squelettique associée à une biproalvéolie d’origine ethnique dans un contexte hyperdivergent.
Mademoiselle L. désire aligner ses dents sans chirurgie maxillo-faciale et rapidement.
Un traitement par multi attaches auto ligaturant passif (Damon Clear à l’arcade maxillaire et Heimas métal à l’arcade mandibulaire) associé à une corticotomie est proposé.
Des sections d’arc partant du 012 CuNITi sont changées tous les 15 jours pour arriver très rapidement au 018×025 CuNiTi






1. Binderman I, Gadban N, Bahar H, et al. d Commentary on :
Periodontally accelerated osteogenic orthodontics (PAOO) – a clinical dilemna Int Orthod 2010 ; 8 : 268-2772. Frost HM. The biology of fracture healing : An overview for clinicians. Part I. Clin Orthop; Rel Res 1989;(248):283-293

3. Strippoli J., Aknin JJ. Le concept du déplacement dentaire accéléré par corticotomie ou par piézocision, Orthod Fr 2012;83:155–164.

4. Sebaoun JD, Surmenian J, Dibart S Traitements orthodontique accélérés par piézocision : Une alternative mini-invasive aux corticotomies alvéolaires. Orthod Fr 2011; 82:311−319.

5. Anaîs Cavaré. Apport des corticotomies alvéolaires dans la distalisation molaire avec miniplaques d’ancrage : revue de la litterature et cas cliniques. Surgery. 2014. <dumas-01016907>

6. Choin Stéphanie. Intéêt de la corticotomie alvéolaire dans les traitements orthodontiques. Thèse : Chir.Dent ; Nantes ;2010

7. Sitbon MC, Charrier JB. Orthodontie accélérée par corticotomies alvéolaires : approche clinique et expérimentale. Rev Orthop Dento
Faciale 2009;43:000-000.

8. Charrier JB.et al Traitement orthodontique accéléré par corticotomies alvéolaires chez l’adulte. International Orthodontics,
2008;6(4):355-73

 

Newsletter 2 – Novembre 2013 – Soirée Beaujolais Nouveau –

   
CENTRE MASSILIEN DE LA FACE

Chirurgie Orale – Stomatologie – Chirurgie Maxillo-Faciale
24 avenue du Prado, 13006 Marseille / Tél. 04 91 81 27 81

– Soirée Beaujolais Nouveau –
Toute l’équipe du Centre Massilien sera heureuse
de vous accueillir le Jeudi 21 novembre à 19h
au cabinet pour une joyeuse dégustation musicale !!!