Qu’est ce que l’amkylose temporo-mandibulaire ?

L’ankylose temporo-mandibulaire correspond à la disparition des structures articulaires normales qui sont remplacées par un tissu fibreux et/ou osseux et qui entraîne la soudure de la mâchoire au crâne avec comme principale conséquence, une limitation souvent sévère de l’ouverture buccale.

C’est une pathologie rare. Elle est, en fait, la conséquence d’un processus cicatriciel de l’articulation temporo-mandibulaire caractérisée par la formation d’un bloc osseux et/ou fibreux qui soude la branche montante de la mandibule à la base du crâne.

L’ankylose temporo-mandibulaire est dans 80% des cas, la conséquence d’un traumatisme et d’une fracture de la région articulaire de la mâchoire. Dans les 20% de cas restant, elle est la conséquence d’une infection articulaire ou d’une maladie rhumatismale et dégénérative évoluée de l’ATM (polyarthrite rhumatoïde ou arthrose par exemple).

L’ankylose est responsable d’une limitation non douloureuse mais très gênante de l’ouverture buccale qui entrave l’alimentation, l’élocution et l’hygiène dentaire.

Chez l’enfant, elle entraîne de plus de graves troubles de la croissance mandibulaire qui est responsable de déformations faciales. C’est dans ce cas une « quasi-urgence thérapeutique ».

 

 

Articulation temporo-mandibulaire normale

 

 

 

 

Ankylose temporo-mandibulaire

 

 

 

Qu’est ce que le traitement de l’ankylose ?

Le traitement d’une ankylose temporo-mandibulaire est d’abord chirurgical.

Ce traitement chirurgical consiste à:
1) supprimer l’ankylose mandibulaire par résection du bloc osseux et/ou fibreux,
2) remodeler des surfaces articulaires, redonner une forme normale à l’articulation (c’est l’arthroplastie),
3) réaliser une interposition entre la mandibule et la base du crâne. Cette interposition consiste à disposer entre la mandibule et la base du crâne un matériau artificiel ( matériaux alloplastiques) ou autologues (qui viennent de vous-même). Il peut alors s’agir d’une greffe de peau, de cartilage ou d’un lambeau musculaire.

Il semble que le lambeau de muscle temporal (c’est le muscle situé au dessus de l’oreille) soit la méthode de choix qui donne les meilleurs résultats.
Cette interposition est indispensable sans quoi le résultat du traitement chirurgical avec restitution d’une ouverture buccale satisfaisante n’aura qu’un temps. Le bloc d’ankylose se reformera inexorablement et une nouvelle intervention sera nécessaire.